Toshimaya

Toshimaya

Toshimaya

Proposer des sakés aimés de tous en alliant tradition et innovation

Fondée durant la première année de l’ère Keicho (1596), Toshimaya est la plus ancienne boutique de saké de Tokyo. Son emblème commercial est le «Kane-ju », qui se compose de l’équerre, outil de charpentier symbolisant la stabilité et la prospérité, et du premier kanji, en forme de croix, du prénom du fondateur, Juemon.
Juemon a incarné cette manière de vivre que représente le «Kane-ju ». Il travaillait avec ardeur et de façon honnête chaque jour dans l’espoir de faire prospérer ses affaires.
Au début, il ouvrit un établissement de vente et de consommation de saké sur les quais de Kanda-Kamakura. En amuse-gueule, il servait du Dengaku.Ce tofu enduit de miso et cuit à l’odeur appétissante s’accordait parfaitement au saké venu du Kansai, et les clients n’avaient de cesse de venir le déguster.
Par ailleurs, leShirozake(Saké blanc) fait maison mis en vente avant la fête des filles (Hina-matsuri) lança le boom desShirozakede la ville d’Edo, et fut dépeint en ces termes : « quand on pense à une montagne, on pense au Mont Fuji, quand on pense à unShirozake, on pense à Toshimaya » par l’ «Edo-Meisho-Zue » (Guide des lieux réputés d’Edo).

C’est au milieu de l’ère Meiji qu’est acquise la brasserie de saké. Tout d’abord, elle brassait le saké « Kinkon » (ceremonie de mariage d’or )dans le quartier de Nada dans le Kansai, avant d’être déplacée à Higashi-Murayama dans Tokyo au début de l’ère Showa, réduisant ainsi davantage la distance avec les consommateurs. Les clients de Toshimaya, qui est actuellement situé à Kanda-Sarugakucho, allaient visiter la brasserie, tandis que les brasseurs avaient leurs habitudes à Toshimaya.
Les sakés pétillants avec fermentation en bouteille sont devenus très populaires récemment. Ce sont des sakés qui se marient parfaitement à la cuisine japonaise, bien sûr, mais aussi la française, l’italienne, la chinoise ainsi que les autres types de cuisine. Ils sont également très appréciés des jeunes générations.

Toshimaya entend continuer dans la voie de la tradition et de l’innovation. Ils entendent proposer des sakés adaptés aux goûts qui ne cessent d’évoluer, tout en préservant réputation, crédibilité et qualité. Ils souhaitent apporter tous leurs soins aussi bien aux sakés dont l’histoire se poursuit depuis plusieurs centaines d’années, comme leShirozake, qu’aux nouveaux sakés pétillants.
Le saké est l’une des formes d’expression de la culture japonaise. Ils aimeraient qu’un large éventail de personnes au Japon et à l’étranger puissent apprécier les boissons alcoolisées confectionnées avec passion à Tokyo à l’aide du savoir-faire des brasseurs. Toshimaya pense que cela les aidera à mieux comprendre la culture japonaise ainsi qu’à prendre du plaisir.

ToshimayaToshimaya
CLOSE
CLOSE