Hirose Dyeworks

Hirose Dyeworks

Hirose DyeworksHirose Dyeworks

L’esthétisme d’Edo vu à travers le motif Komon

L’usine Hirose Dyeworks fondée en 1918 s’est spécialisée dans la teinture du motif Edo Komon, qu’elle pratique depuis 100 ans. Edo Komon est un motif de Kimono créé à l’origine pour un ensemble de vêtement de samouraï. La précision du motif qui s’étale sur l’ensemble du tissue est à tel point qu’il peut paraître uni. Le motif Edo Komon qui exprime non pas par un moyen exagéré qui veut montrer sa grandiosité mais par une discrétie qui nous laisse à peine découvrir les motifs vus de près, représente bien l’esthétisme des Japonais sensible à la discrétie. Le motif qui symbolise au maximum la mentalité japonaise est sans doute la méthode “teinture sur les deux faces”, qui teint deux motifs et couleurs complètement différents sur les deux faces d’un tissu extra fin. C’est une méthode qui demande une très haute technologie, qui nous offre le plaisir de s’habiller discrètement avec un travail attentionné même sur la doublure qui a tendance à ne pas se faire remarquer d’habitude.

Yuichi Hirose, quatrième génération de l’usine Hirose Dyeworks, est un jeune artisan de teinture qui a hérité la technique et l’esprit de la tradition Edo Komon qu’il transmet à la vie actuelle. Avant de devenir artisan, il faisait de la planche à voile à fond, sélectionné parmi les athlètes formés pour les jeux olympiques. Après avoir longuement hésité entre continuer à s’entraîner la planche à voile pour aller plus loin ou succéder la voie de l’artisan de teinture pour être qualifié mondialement, il a décidé de suivre le parcours de ses ascendants qu’il admirait dès son enfance.

Hirose qui a un objectif précis d’expédier le charme d’Edo Komon au monde entier, a commencé de nouveaux challenges l’un après l’autre: En 2011, il a lancé la marque d’écharpe “Comment?”, et a trouvé la possibilité d’utiliser Edo Komon dans d’autres domaines que le Kimono. En 2014, il a organisé une conférence et une démonstration d’Edo Komon en France, et a participé à l’exposition internationale du textile “Première Vision” très cotée, reconnue mondialement. Son défi se dirige vers un vague d’ordre mondial. Une maison traditionelle de teinture qui vient de fêter ses cent ans de création,
avance royalement, dirigé par le vent, au-delà de l’océan.