Donner un avenir au <i>noren</i> à l’aide d’une vision nouvelle

Donner un avenir au noren à l’aide d’une vision nouvelle

Depuis longtemps, le noren est utilisé au Japon comme séparateur d’espace et vecteur publicitaire extérieur. À l’occasion de sa participation au salon Edo Tokyo Kirari Project, qui s’est tenu à Londres et à Paris en janvier dernier, la maison Nakamura, qui se spécialise dans la conception et la fabrication de noren, a présenté un livret intitulé « NOREN: ENTRANCE TO JAPANOLOGY ». Nous avons interrogé Shin Nakamura (quatrième génération), qui a supervisé la rédaction de cette brochure restituant le contenu d’entretiens avec des experts dans divers domaines, autour du thème commun des éléments constitutifs du noren.

Donner un avenir au <i>noren</i> à l’aide d’une vision nouvelle

« Avec la fabrication du noren, qui sollicite l’habileté technique des artisans, nous redéfinissons la valeur du travail manuel en même temps que nous réinscrivons ce rideau dans l’air du temps. Au quotidien, tous les Japonais connaissent le noren ; pour autant, j’ai l’impression que son avenir proche nous est encore inconnu. Il porte néanmoins en lui une culture, une philosophie unique et propre au Japon. Je voulais donc, avec ce livre, faire à nouveau part de tout ce qui est intéressant dans le noren. »

Nakamura espère pouvoir donner un avenir au noren en menant non seulement une réflexion à partir de sa propre subjectivité, mais en « croisant » les points de vue de différentes personnes. Par ailleurs, au-delà du noren, il semble espérer qu’une telle approche soit profitable à d’autres artisanats traditionnels et enseignes historiques.

« Je crois que les choses anciennes peuvent être neuves, mais se renouveler ne présente pas grand intérêt si on ne le fait qu’en surface. J’ai entendu dire que ceux qui sont à la tête d’enseignes vieilles de plusieurs centaines d’années ne rechignaient pas non plus à relever de nouveaux défis, du moment que ceux-ci restent cohérents. Il importe surtout, à mon avis, de savoir ce que l’on peut changer, et ce que l’on ne doit pas changer. »

En échangeant avec des artisans aux compétences et expériences les plus diverses, M. Nakamura fait en sorte d’exprimer toute sa passion pour faire vivre ce projet. « Comme chaque artisan présente de formidables compétences et expériences, ainsi qu’une grande passion pour son travail, je suis content de pouvoir partager avec eux cette belle passion. Je sens bien quelle importance revêt le travail d’équipe et je veux agir en prenant à cœur le rôle de “transmission” qui est le nôtre. »

M. Nakamura parlait doucement, mais cette calme prosodie débordait de chaleur et d’enthousiasme. Le noren devrait avoir un bel avenir…

Donner un avenir au <i>noren</i> à l’aide d’une vision nouvelle